Vous souhaitez acquérir un bien immobilier. Découvrez dans ce billet tous les moyens qui sont à votre disposition pour financer votre achat. Pour une acquisition d’immeuble à usage d’habitation ou professionnel, ou encore pour l’acquisition d’un terrain pour sa construction, vous pouvez souscrire à un crédit immobilier. Pour cela, vous avez le choix entre le PTZ ou Prêt à Taux Zéro, le PEL ou Prêt Épargne Logement, le CEL ou prêt à partir de son compte épargne, le prêt conventionné, le prêt d’accession sociale ou PAS et les prêts complémentaires.

Comment obtenir votre prêt immobilier ?

Déjà avant de détailler les différentes solutions qui existent, il faut savoir que l’acceptation de votre dossier de demande de prêt immobilier dépendra entièrement de votre remplissage de toutes les conditions requises. La banque ou l’établissement financier qui va vous aider à financer votre achat demandera notamment un cautionnement bancaire ou encore une hypothèque de bien à titre de garantie. Ces prêteurs peuvent également demander une assurance pour faire face à une éventuelle invalidité, décès ou encore une perte d’emploi.

Les différents types de prêts pour un achat immobilier

Le PTZ est octroyé par l’État. Il vous aide à acheter votre logement dans le cas où durant les deux dernières années, vous n’avez pas été le propriétaire de votre résidence principale. Il n’y a pas de conditions de ressources avec le PTZ. Ce type de prêt concerne les logements neufs ou anciens faisant l’objet de travaux.

Comment financer un achat immobilier ?

Le PEL permet d’investir suffisamment pour ensuite s’offrir son bien immobilier. En effet, c’est une épargne bloquée que l’épargnant pourra utiliser une fois que le terme de son épargne sera atteint, c’est-à-dire 4 ans. Le souscripteur se verra également bénéficier d’une prime, laquelle sera octroyée par l’État.

Grâce au CEL, l’investisseur pourra obtenir un prêt bancaire à un taux préférentiel afin de réaliser des travaux dans son logement ou pour acheter un nouveau bien immobilier. Une prime est également versée par l’État pour le souscripteur au CEL.

En passant une convention avec l’État, la banque ou un autre établissement financier pourra vous octroyer ce que l’on appelle « le prêt conventionné ». Celui-ci peut vous aider à financer l’intégralité des coûts d’achat ou de construction de votre logement ancien ou neuf.

Le PAS est surtout connu pour favoriser l’accession à une propriété immobilière par les familles aux revenus modestes. Il résulte également d’une convention avec la banque ou un établissement financier avec l’État.