Il est possible de réduire légalement ses impôts. Comme chacun ressent fréquemment cette impression de payer toujours plus d’impôts qu’il ne devrait, ces solutions le raviront certainement. Pour réduire ses impôts, il y a différentes manières qui s’offrent à tous les contribuables. Il y a notamment la défiscalisation immobilière, l’investissement productif et la baisse du revenu imposable, lesquels sont tous des dispositifs législatifs. Les avantages de ces dispositifs sont octroyés en contrepartie d’un investissement dans un secteur prédéfini.

La défiscalisation immobilière

Les gouvernements qui se sont succédés ont toujours prorogé les dispositifs d’incitation fiscale relative à l’investissement immobilier. Cela entre dans le cadre de la favorisation du marché du logement locatif. Les règles sont généralement les mêmes. L’investisseur qui décide de réaliser son investissement locatif dans un domaine validé pourra recevoir une réduction fiscale, laquelle représentera une quote-part de son investissement.

La défiscalisation immobilière, une solution pour réduire ses impôts

Il existe différents types de dispositifs de défiscalisation immobilière. On peut citer par exemple la loi Pinel, la loi Pinel Outre-Mer, la loi Girardin, la loi Malraux, la loi Monuments Historiques, la loi Censi-Bouvard, etc.

L’investissement productif

Il existe également énormément de dispositifs qui incitent le contribuable à épargner sur l’investissement productif en contrepartie d’une économie d’impôts. Ce procédé vise notamment la favorisation de l’investissement des entreprises mais aussi la dynamisation de certains territoires.

Il y a notamment les FIP ou les Fonds d’Investissement de Proximité, les FCPI ou les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation. Ces dispositifs permettent de bénéficier d’une économie d’IR, laquelle peut atteindre jusqu’à 18 % de la somme versée, sous conditions de respect de certains plafonds imposés. A titre d’information, il se peut que des particularités soient remarquées comme tel est le cas pour le FIP Corse qui permet de bénéficier de près de 38 % de réduction fiscale.

Sinon, il y a aussi les SOFICA qui avantagent le contribuable à hauteur de 36 % pour son investissement dans un véhicule visant la promotion de la production cinématographique française. Et il y a également l’investissement dans un Groupement Forestier, lequel aboutit à une réduction fiscale équivalente à 18 %.

La baisse du revenu imposable

Il est aussi possible de mieux organiser ses revenus afin de bénéficier d’une réduction fiscale. Il s’agit alors de différer le paiement de l’impôt grâce à des supports permettant cette démarche. Il y a par exemple les supports collectifs qui sont présents dans les entreprises tels que le PERCO ou le PEE. Ces supports offrent la possibilité de réaliser des épargnes en franchise de charges sociales mais aussi d’impôt sur le revenu.

Sinon, il y a aussi la loi Madelin qui favorise la constitution d’une rente de retraite qui se caractérise par une défiscalisation des versements. Et il y a aussi le PERP qui est adapté à tous les contribuables.