Quand il s’agit d’investissement (mobilier, immobilier, industriel, artistique…), un risque est souvent à envisager. Il y a notamment le risque sur le capital investi et le risque qui concerne les données plus périphériques de l’investissement comme la durée, la liquidité, etc. Il existe néanmoins quelques supports d’investissements qui comportent moins de risques que d’autres. Découvrez lesquels !

Les fonds en Euros

Parmi les produits sans risque, lesquels sont largement utilisés actuellement, il y a les fonds en Euros ou également appelés « actifs généraux des assureurs ». Avec ce support, les épargnants pourront bénéficier d’un capital garanti.

Les livrets réglementés

Il y a le Livret A et le Livret de Développement Durable ou LDD qui sont des produits d’épargne qui bénéficient d’une rémunération et d’un plafond de versements décidés par le gouvernement. Les banques restent simplement des distributrices. Avec ce support d’épargne, les épargnants s’avantageront d’une épargne de précaution, progressive, sécurisée mais aussi liquide.

Quels supports pour investir ?

Les comptes sur les livrets

Les réseaux bancaires distribuent également des comptes sur les livrets. Ce sont des produits qui rémunèrent les dépôts des clients sans pour autant exiger une contrepartie ni de durée limitative de détention. Les épargnants peuvent alors profiter d’avoirs garantis par l’État jusqu’à un certain plafond de valeur.

Les fonds structurés

Les sociétés de gestion investissant sur des supports risqués comme les actions ou les obligations proposent également les « fonds structurés » à garantie en capital. Ces supports sont toujours assortis d’assurance de protection dédiée au capital. Celle-ci peut avoir une échéance de 6, 8 ou 10 ans. Comme ils sont référencés sur des contrats d’assurance-vie, l’épargnant peut également les souscrire sans pour autant devoir s’acquitter de frais supplémentaires.

Il faut aussi retenir que l’investissement sans risque est souvent considéré comme un investissement sans rendement, ou seulement très faible. Pour savoir quelle rentabilité attendre d’un support, le mieux serait de contacter un spécialiste dans ce domaine.